post-title Soins et convalescence après vitrectomie https://www.abclab.fr/wp-content/uploads/vitrectomie.jpg 2022-07-04 10:01:30 yes no Posted by

Soins et convalescence après vitrectomie

Soins et convalescence après vitrectomie

La vitrectomie s’agit d’une opération chirurgicale qui consiste à effectuer l’ablation du corps vitré de l’œil ou des yeux. La chirurgie des yeux, aussi appelée chirurgie oculaire ou chirurgie ophtalmologique, est l’opération chirurgicale exécutée sur les yeux ou sur l’œil ainsi que sur ses annexes. En générale, elle est effectuée par un ophtalmologue. Les interventions chirurgicales concernant les yeux peuvent être exécutées par tous spécialiste en ophtalmologie. Pourtant, les procédés les plus incommodes sont d’habitude attribués à des experts reconnus et qualifiés.

Les précautions suite à l’ablation

Après une intervention en Vitrectomie, on se demande parfois qu’est-ce on peut faire et qu’est-ce qu’on ne doit pas faire pour mieux traiter la rétine. Tout d’abord, il faut poursuivre tous les traitements prescrits par le médecin, notamment les gouttes ophtalmologiques. Ce sont, à souligner, des gouttes à appliquer contre ce qu’on appelle hypertension oculaire. Chaque jour, vous devriez utiliser vos anciennes lunettes à titre de protection, au moins durant une semaine. Pendant la nuit, au moins huit à douze jours, mettez une coque de protection sur vos yeux. Le pansement est à éviter strictement, sauf par prescription spéciale de votre médecin traitant. Ne jamais essuyez vos yeux, surtout avec un mouchoir déjà utilisé. En occurrence, évitez de frotter vos yeux. Sont pourtant autorisés l’utilisation des colorations et des shampoings, à condition que votre coiffeur soit prévenu de parfaitement faire attention. Les efforts visuels ne sont pas interdits. Vous pouvez continuer à faire des lectures, utiliser votre ordinateur, et même regarder votre série préférée à la télé. Faire le bain ou prendre des douches impliquent tant d’attention vis-à-vis de l’œil opéré. L’opération effectuée ne vous empêche pas de faire des balades en voiture. Au contraire, pour éviter le pire, ne conduisez pas la voiture avant que vous ayez reçu l’autorisation de votre médecin.

Qu’est-ce qu’on doit éviter pendant un mois ?

Durant un mois, vous ne devez pas faire du sport violent tel que le football, le rugby, le tennis, et même le golf. Tout ce qui génère des vibrations physiques de votre tête est également déconseillé. Afin d’éviter le pire, ne serait-ce que durant un mois après l’opération que vous avez subis, procédez à l’abstinence sexuelle. C’est dure, certes, mais c’est pour le bien de votre œil ou pour vos yeux. Supporter des poids assez importants résulterait le pire pour vous. Donc, c’est à éviter. N’utilisez pas des matériaux de jardin ou des outils de bricolage comme la perceuse, la tondeuse à gazon, ou du tracteur… tout cela entraînerait des projections d’objets étrangers à vos yeux. Utiliser de rasoir électrique, et de la brosse à dent électronique est déconseillé. Comme on disait plus haut, éviter aussi tout ce qui intensifie l’infection de votre œil tel que les baignades en piscine, la natation dans une rivière, et surtout dans l’eau de mer. N’oubliez pas qu’en vitrectomie convalescence, vous pouvez consulter massme.fr. C’est très important pour savoir tout ce qui concerne la convalescence apres vitrectomie.

Le rétablissement après l’opération

Durant l’ablation ou la vitrectomie, l’ophtalmologue pratique 3 petites micro-incisions d’environ 1 mm dans la partie externe de la paroi du globe oculaire. Par ces incisions, il intègre la cavité vitrée et fait introduire des instruments délicats afin qu’il puisse réaliser l’opération. Au cours de l’intervention, chez certains sujets, une sorte de gaz s’injecte dans le creux de l’œil. Cette injection favorise pour autant le processus de raccommodage de la rétine. Après l’ablation, votre œil gonfle un peu, rougit et peut être sensible durant quelques semaines. Vous ressentirez une intense douleur, certes, et c’est normal. Un œil ayant subis une intervention chirurgicale est très sensible à la lumière. Il rougit et gonfle un peu. Cela génère une sorte de démangeaison intense. Votre vision s’avère un peu floue, au moins durant quelques jours, mais ne vous inquiétez pas. 

Astuces sur l’application des gouttes de collyre

A propos de l’application des collyres, vous devriez débuter votre traitement le soir juste après l’intervention ou, au plus tard, le lendemain après avoir retiré le pansement. Il faut pour autant soigneusement se laver les mains avant de procéder à la mise aux les collyres. Si jamais une brûlure apparaît vous pouvez le nettoyer minutieusement avec du sérum unidose ou du sérum biologique. N’oubliez pas qu’il y chez les pharmaciens des sérums spécifique destinés à des lavages oculaires. Il est strictement interdit d’utiliser de l’eau minérale ou celle du robinet. Verser des gouttes de sérum, suite à au lavage que vous avez fait. Et comment faire ? Abaissez doucement votre paupière inférieure. Ne touchez ni la paupière ni l’œil lui-même avec le flacon que vous tenez. Pour le mieux, essayer d’orienter votre regard vers le haut.  Incliner votre tête vers l’arrière. Vous pouvez vous asseoir sur un coussin vitrectomie pour un peu de facilité. N’empêche, vous pouvez autant vous allonger. Appliquez une petite perle de pommade ou placez une goutte dans le petit creux formé au moment où votre paupière inférieure se retire vers le bas. Attendre quelques instants, soit 2 à 3 minutes entre chaque goutte de collyre.