Quelles sont les différentes épilations professionnelles pour le visage et comment les réaliser ?

épilation

Publié le : 28 mai 20238 mins de lecture

Pour éliminer les poils disgracieux du visage plusieurs modes d’épilation professionnelle sont aujourd’hui pratiqués en institut ou lors de prestations à domicile. Le point sur les différentes méthodes d’épilage, en quoi elles consistent et les résultats constatés.

La cire, une méthode classique

Cette méthode est couramment utilisée en institut pour éliminer les poils indésirables pour le visage. Les zones du visage concernées sont les sourcils, la lèvre supérieure, le menton, les joues et parfois le duvet du visage. Pour le visage les professionnels de l’esthétique utilisent des cires traditionnelles ou recyclables sans bandes, applicables avec des spatules d’épilation pour les professionnels. Les cires sont réutilisables sans risques après filtration, l’hygiène après filtrage ayant été démontrée par de nombreuses études. Leur texture est moelleuse en raison du colophane, une résine qui en est l’ingrédient principal. La composition intègre également de la lanoline, une substance onctueuse qui joue le rôle d’émollient.

Il existe aussi différents types et formulations pour répondre aux besoins de chacun. On distingue d’une part les textures chaudes maniables à 40° ou tièdes que l’on chauffe à 37°. Celles de couleur rose sont les plus utilisées, celles de couleur blanches contiennent de l’huile de jojoba et les vertes de l’azulène réputé pour ses effets douceur sur l’épiderme. Les textures chaudes dilatent les pores de la peau et facilitent l’extraction des poils. On les utilise davantage pour les poils drus et tout particulièrement pour épiler les hommes. Les formulations tièdes sont plus couramment utilisées pour enlever les poils superflus du visage des femmes. Les textures chaudes sont chauffées jusqu’à ce qu’elles fondent complètement. Les tièdes sont utilisées à une température légèrement inférieure. Elles sont toutes deux délicatement appliquées avec une spatule en bois ou un bâtonnet, deux accessoires indispensables, dans le sens de la pousse du poil. Lorsque la bande appliquée sur la peau est sèche, l’esthéticienne la retire d’un geste rapide dans le sens inverse de la pousse. Pour les personnes sujettes aux problèmes de vaisseaux sanguins dilatés sur le visage on utilise plutôt des textures froides qui évitent l’étape préparatoire de chauffage. Elles sont moins efficaces pour retirer les poils très courts mais présentent l’avantage de bien enlever les duvets et de ralentir la repousse des poils. La surface épilée peut rester lisse pendant 2 semaines. Une fois la prestation terminée, des soins post épilation sont appliqués avec une lotion apaisante ou un gel spécial destiné à calmer la peau et réduire les rougeurs. Il est également recommandé d’éviter l’exposition directe au soleil, les produits agressifs pour la peau et le maquillage pendant les premières heures suivant la séance.

La pince et la méthode au fil

La méthode à la pince à épiler reste la plus ancienne et la plus traditionnelle pour enlever les poils disgracieux du visage. Les poils sont saisis fermement à la base et retirés un à un d’un mouvement rapide et sûr. Cette technique est tout particulièrement utilisée pour la zone sourcilière qui nécessite un contrôle précis et une définition précise de la forme des sourcils. On pratique aussi en institut l’épilage au fil, également connue sous l’appellation  » filage des sourcils « . Il s’agit d’un procédé traditionnel très ancien originaire d’Asie et du Moyen-Orient. Il requiert l’utilisation d’un fil de coton torsadé. Cette technique au fil se déroule en plusieurs étapes :

  • Le fil de coton est coupé à une longueur d’environ 40 à 60 cm et noué en boucle pour former un  » U  » ou un rectangle.
  • L’esthéticienne se saisit des 2 extrémités du fil entre ses 2 mains et tord le fil plusieurs fois afin de créer une forme de  » X  » au centre du fil.
  • Pour épiler les poils, l’esthéticienne s’empare d’une extrémité du fil entre ses dents tandis qu’elle tient l’autre extrémité entre ses doigts.
  • En faisant glisser rapidement ses doigts d’un côté à l’autre, elle fait bouger la torsion du film jusqu’à capturer et retirer les poils indésirables.

La méthode au fil est souvent utilisée pour façonner les sourcils mais aussi pour enlever les poils indésirables sur le front, les joues, le menton et la lèvre supérieure. Elle offre une précision et un contrôle exceptionnels, pour un résultat net et bien défini. Elle est également considérée comme une méthode douce pour la peau, car elle n’implique pas l’utilisation de produits chimiques ou de chaleur. Une légère sensation de tiraillement ou de picotement peut être ressentie pendant la séance mais la douleur est parfaitement tolérable. Pour les personnes ayant une peau sensible, il est recommandé d’appliquer une crème apaisante après la prestation.

Le laser ou la lumière pulsée, 2 méthodes proches pour un résultat définitif

La technologie laser pour le visage en institut est connue pour son efficacité longue durée au regard de l’élimination des poils indésirables du visage. Le professionnel utilise un appareil laser spécialement conçu pour l’extraction des poils. Ce dernier émet une lumière intense absorbée par le bulbe des poils et la mélanine présents dans les follicules pileux localisés de 2 à 4 mm sous la peau. La chaleur du laser endommage ces follicules chromophores par un phénomène de thermo-coagulation, de manière à empêcher leur repousse future. Cette méthode nécessite généralement plusieurs séances pour obtenir des résultats parfaits. Le nombre de séances dépend de divers facteurs comme la densité et la couleur des poils ainsi que la réponse de chaque personne au traitement.

La technologie à la lumière pulsée ou IPL (Intense Pulsed Light) aussi dénommée lampe Flash est un procédé quasi-similaire qui utilise une technologie proche de celle du laser, mais avec une gamme de longueurs d’onde de lumière plus large. Ces appareils émettent des impulsions de lumière polychromatique intense absorbées sélectivement par la mélanine (pigment responsable de la couleur des poils) présente dans les follicules pileux. La lumière pulsée absorbée se transforme ensuite en chaleur qui endommage les cellules responsables de la repousse des poils, inhibant ainsi leur croissance future. Étant donné que l’IPL cible la mélanine, les résultats sont généralement meilleurs pour les personnes présentant une peau claire et des poils foncés car la différence de couleur facilite le ciblage des follicules pileux sans endommager la peau environnante. Les personnes ayant une peau plus foncée ou des poils blonds ou gris risquent d’obtenir des résultats moins efficaces avec cette méthode.

Après chaque séance il est important de prendre soin de sa peau. Les professionnels recommandent l’application d’une crème apaisante et surtout d’éviter toute exposition au soleil. La zone épilée devra être impérativement protégée par l’application d’une protection solaire adéquate.

Plan du site