Paul Morlet : Face à la crise du Covid 19

Face à la crise sanitaire liée aux coronavirus-Covid 19, les sociétés, les pouvoirs publics, fondations, associations, citoyens et encore d’autres se mobilisent. Les entreprises ont, également, commencé à participer à la mobilisation contre le covid-19 . Petites, moyennes ou grandes, les entreprises de différents domaines, sont toutes touchées par la crise sanitaire. Le confinement a affecté les modes de vie et la consommation, et a donc, eu un impact considérable sur plusieurs entreprises. Par conséquent, de plus en plus d’entreprises comme ‘lunette pour tous’ de Paul Morlet, mobilisent des ressources financières, humaines ou matérielles pour aider à endiguer l’épidémie.

Description de Paul Morlet 

Paul Morlet, est issu d’une famille ordinaire et avait un rêve. Comme un jeune de son âge, il veut être stable et pouvoir mener une vie convenable. Assez intelligent, il a vendu des hackers de jeux vidéo et des films en ligne, pendant ses études au collège. Avant qu’il ne suit une formation durant deux ans à la SNCF, il a obtenu un BEP d’électricien à l’âge de 18 ans. Puis il a travaillé chez Carglass et s’est rendu compte qu’il n’était pas satisfait du travail. Ambitieux, il a l’idée d’élaborer sa première entreprise, appelé Lulu Frenchie. Où il a fabriqué des lunettes à bon marché. Lunettes avec autocollants micro-perforés et il pensait qu’elles fonctionneraient très bien. Cependant, à cause de la concurrence et la célébrité des grands opticiens, son projet n’a pas apporté les bons résultats. Mais cela n’a pas encore infligé sur l’audace de Paul Morlet. Il n’était pas découragé et il a fait des réseaux sociaux avec ses associés. Sa rencontre avec un homme d’affaires marque un tournant dans sa carrière. En fait, après une longue et interminable discussion, des lunettes pour tous sont nées. Une entreprise en démarrage qui connaîtra un grand succès dans un court laps de temps. Pour plus d’informations, visitez ce site

Paul Morlet : son modèle économique 

Plus un produit est fabriqué, moins son coût unitaire est grand. Le modèle économique est basé sur des économies d’échelle. Cette dernière conduit à une diminution du coût unitaire d’un produit en augmentant sa quantité de production. En d’autres termes, lorsque le coût de chaque produit fini diminue à mesure que le nombre de productions et de ventes augmente, des économies d’échelle apparaîtront. Cela est arrivé avec lunettes pour tous. Un défi de Paul Morlet management, c’est de pouvoir répondre aux satisfactions de ses clients dans un délai limité et à moindre coût. La société de Paul Morlet propose des lunettes à 10 euros en 10 minutes. Afin d’atteindre cet objectif tout en réalisant des bénéfices, le volume des ventes de lunettes doit être important. Considérant que le nombre de clients que les magasins reçoivent par jour est d’environ 1 200, on peut voir que lunettes pour tous a remporté le pari. Paul Morlet ne s’arrêtera pas là. En effet, en plus des 25 magasins qu’il a déjà ouverts, il s’est également fixé comme objectif d’ouvrir encore 30 magasins.

Paul Morlet face à la crise du Covid 19

Le nombre d’industries touchées par la pandémie de Covid-19 continue d’augmenter. Bien que la plupart des entreprises sont fermées, d’autres ont du mal à faire face au chômage partiel. Lunettes pour tous a fait le recours à cette solution, non seulement pour qu’elle puisse remonter la tête, mais surtout, c’est de protéger les membres de son équipe. En fait, Paul Morlet voulait épargner ses collaborateurs qui doivent faire face à un drame humain. Il parvient toujours à livrer des produits à des clients en pleine croissance. À cette fin, il a amélioré le travail à distance. La standardisation des équipements de travail et une forte présence sur les réseaux sociaux ont favorisé le télétravail et augmenté le chiffre d’affaires de l’entreprise. Par ailleurs, Paul Morlet doit, également, négocier avec la banque. En effet, il entend atteindre son objectif en signant un contrat de prêt avec une banque pour ouvrir 10 nouveaux magasins. 

Paul Morlet : face aux imprévus

Malgré la crise sanitaire ainsi que les troubles que son entreprise a encaissé, Paul Morlet n’a cessé de croire qu’il était connu pour sa modestie, son ambition et son action. Lorsqu’il fait le premier pas, il n’a d’autre choix que d’aller de l’avant. En choisissant les économies d’échelle comme modèle économique, l’entreprise l’a adopté comme marque de fabrique et sa réputation. Paul Morlet management a démontré qu’il sait s’adapter aux imprévus en intégrant le télétravail dans son organisation du travail. Autrement dit, il a pris les mesures nécessaires pour intégrer le travail à distance dans l’organisation du travail pour l’entreprise et en veillant au bien-être de ses employés ; tout en maintenant une bonne productivité. Son souci du bien-être de ses employés, est l’une des ressources les plus importantes de l’entreprise, et sa générosité ne fait que confirmer son caractère. Son projet d’ouvrir plus de magasins a confirmé son éternel optimisme. Un beau parcours qui peut servir de modèle.