Le service de soins infirmiers à domicile (SSIAD)

Les soins infirmiers à domicile sont des services proposés par l’État principalement aux personnes âgées et aux personnes handicapées. En effet, ils permettent à ces personnes d’accéder à des soins à domicile afin de prévenir la perte d’autonomie. Il peut donc être utile à certains d’entre vous de connaître ces services.

Les services de soins infirmiers à domicile, c’est quoi exactement ?

Les services de soins infirmiers à domicile, également connus sous le nom de SSIAD, sont des services sociaux et médico-sociaux proposés par l’État et pris en charge par le contrat d’assurance maladie. Ils ne sont donc délivrés que sur prescription. Les soins effectués par les services de soins infirmiers à domicile sont nombreux et diversifiés, par exemple : le changement d’un pansement sur des blessures graves, la réalisation d’une prise de sang, l’utilisation de matériel technique comme une sonde, un respirateur, une perfusion…

Les soins de soins infirmiers à domicile (hospitalisation à domicile) s’adressent, sur prescription médicale, aux personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie ou rencontrant des difficultés dans la vie quotidienne, mais également aux personnes handicapées ou atteintes des maladies chroniques. Ils constituent avant tout une assistance pour les seniors et permettent de les accompagner avec un suivi adapté à leurs besoins. Ces interventions peuvent être de courte, de moyenne ou de longue durée selon l’état de santé et les besoins du patient.

Les soins octroyés permettent de prévenir la perte d’autonomie, de faciliter le retour du patient à domicile après une hospitalisation, d’éviter une hospitalisation ou de retarder l’entrée en établissement d’hébergement. Pour bénéficier de soins à domicile avec une infirmière ou une aide-soignante, il convient de se rapprocher du médecin traitant pour obtenir une prescription médicale. Pour en savoir plus, cliquez sur decinessanteplus.fr.

Quels types de soins sont réalisés par les services de soins infirmiers à domicile ?

Les équipes des services de soins infirmiers à domicile sont essentiellement constituées d’aides-soignants et d’infirmiers diplômés d’État. Ils contribuent à la prise en charge générale de la personne accompagnée. Ils participent également à des soins adaptés aux besoins d’entretien et de continuité de vie d’une personne, en visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une baisse d’autonomie. En fait, les soins mis en place lors des interventions varient en fonction de vos besoins.

L’activité principale du ssiad est d’assurer les soins d’hygiène, de confort et les soins préventifs des seniors.  Les aides-soignants et les infirmiers sont en charge des soins dits nursing, comme la toilette, l’aide à l’habillement, etc. Ils peuvent également dispenser des actes infirmiers tels que la distribution de médicaments, le changement de pansements, injections, etc. De plus, les services de soins infirmiers à domicile participent à l’identification des besoins de la personne et au suivi de son évolution. Ils informent également les personnes des soins courants qu’ils prodiguent, et transmettent les informations courantes à l’entourage. Leurs interventions vont plus loin, les SSIAD contribuent à la prévention de la dépendance du patient à travers d’une simulation adaptée lors des accompagnements.

Les équipes du SSIAD sont habilitées à travailler en coordination avec tous les autres intervenants du domaine médical et paramédical. Ainsi, elles peuvent traiter directement avec votre médecin, votre psychiatre, votre kinésithérapeute, ou autres services d’aide à domicile. Cela permet de vous apporter un suivi personnalisé et d’ajuster au mieux le contenu des interventions.

Comment faire appel à un service de soins infirmiers à domicile ?

Si vous souhaitez faire une demande de soins infirmiers à domicile, vous devez passer par votre médecin traitant. Ce dernier enverra alors une demande de prise en charge à votre compagnie d’assurance. Il peut aussi vous fournir une prescription médicale et vous autorise à contacter directement le SSIAD, ce qui peut accélérer le processus. Une fois que vous avez une prescription médicale, vous pouvez contacter le service des soins à domicile pour savoir s’il peut intervenir. En effet, les SSIAD ne sont autorisés à intervenir qu’auprès d’un nombre limité de personnes. Il arrive donc parfois que le service ne puisse pas vous prendre en charge au moment où vous en faites la demande. Si tel est le cas, vous serez mis sur une liste d’attente ou contacté dès que possible.

Si l’équipe du SSIAD est disponible pour réaliser les soins infirmiers à domicile dont vous avez besoin, vous recevrez une visite d’un infirmier de coordination du SSIAD, qui déterminera la fréquence et le contenu des interventions. Ces dernières peuvent se faire sur une courte durée (après une hospitalisation par exemple), ou sur une durée plus longue selon vos besoins et votre état de santé. Dans certains cas, les visites peuvent être effectuées une fois toutes les deux semaines

Services de soins à domicile : quelles sont les démarches à effectuer ? 

Pour bénéficier de soins infirmiers à domicile avec une infirmière ou une aide-soignante, il convient avant tout de vous rapprocher de votre médecin traitant pour obtenir une prescription médicale.  Il est également possible de vous rapprocher de la mairie, ou du centre communal d’action sociale (CCAS). Une fois que vous avez trouvé un service de soins infirmiers à domicile dans votre secteur, le type de soins et la fréquence d’intervention doivent être déterminés. En effet, les soins à domicile et la prise en charge du SSIAD sont définis après une évaluation des besoins spécifiques du patient : soins infirmiers, perte d’autonomie, aide ponctuelle, etc.

Concernant le financement du service de soins infirmiers à domicile, les personnes âgées ou les seniors doivent se tourner vers leur caisse de retraite pour connaître les conditions de la prise en charge. Ces personnes peuvent également s’adresser au service municipal ou au CCAS afin de bénéficier d’une aide sous conditions de ressources. Cependant, cette dernière n’est pas cumulable avec l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) qui doit être demandée au conseil départemental.