post-title Le logement des seniors, un enjeu de société https://www.abclab.fr/wp-content/uploads/logements-pour-personnes-agees.jpg 2022-08-19 12:16:38 yes no Posted by

Le logement des seniors, un enjeu de société

Le logement des seniors, un enjeu de société

France, le nombre de logements adaptés aux personnes âgées est encore insuffisant. Le vieillissement de la population française dans les prochaines années à venir aura un impact significatif sur le logement. Les demandes seront axées principalement sur les structures répondant aux besoins des seniors dépendants ou non.

Le vieillissement de la population en France

L’espérance de vie dans l’Hexagone augmente de trois mois chaque année. Selon l’Insee, le pourcentage des personnes de plus de 60 ans va croître jusqu’en 2035, ce qui représentera près d’un tiers de la population. Pour rappel, l’OMS suggère que le 3ème âge commence à partir de 62 ans coïncidant avec l’arrêt d’activité. Le 4ème âge regroupe les seniors de 75 à 85 ans. La plupart des personnes âgées sont autonomes. Le handicap et la dépendance sont dus à la dégénérescence de l’état de santé en raison du vieillissement ou de facteurs environnementaux. Les difficultés sont diverses, un affaiblissement général ou la diminution des capacités sensorielles, physiques ou intellectuelles. Quand l’autonomie baisse, la recherche d’un logement adapté pour votre proche devient indispensable. Il suffit de vous rendre sur un site web spécialisé comme logement-seniors.com pour effectuer des recherches. Ce genre de plateforme aide à trouver plus facilement la résidence senior, l’EHPAD ou autre répondant aux besoins d’une personne âgée. Vous pouvez faire un tri en fonction du département adéquat.

Adaptation du logement pour le maintien à domicile

Certaines personnes choisissent d’adapter à la perte d’autonomie leur habitat en vue de rester dans leur logement. Il s’agit d’une solution d’hébergement senior parfaitement envisageable. Il existe de nombreux aménagements possibles permettant d’accommoder aux besoins d’un senior sa maison. Mais il arrive que les adaptations réalisées ne soient pas adoptées facilement.

Près de 20 % des plus de 60 ans qui ont des problèmes de diminution de la capacité à être autonome optent pour l’aménagement de leurs logements. Le faible taux des seniors qui choisissent d’adapter leur domicile s’explique par le manque d’information concernant les différentes possibilités d’aménagement et les aides financières disponibles. Mais les personnes âgées qui envisagent de rester à leur domicile craignent la solitude. En effet, il n’est pas facile de rester seul chez soi malgré la mise en place des dispositifs nécessaires pour maintenir la dépendance. L’éloignement des enfants et l’évolution du voisinage ou de l’environnement renforcent le sentiment de se retrouver tout seul.

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPA) ou l’accueil familial

Les seniors qui ne souhaitent pas se retrouver tout seuls dans leur logement peuvent choisir de résider dans une maison de retraite non médicalisée. Ce type d’hébergement permet de passer le reste de sa vie seule ou en couple dans un environnement convivial entouré d’autres personnes âgées indépendantes, valides ou semi-valides. Il permet de garder son autonomie dans un cadre sécurisé. Les EHPA peuvent être publics ou privés. Les premiers sont des résidences autonomie tandis que les seconds sont généralement des résidences de services. Les occupants de ces logements pour personnes âgées ont souvent à leur disposition un service de restauration, de ménage, des activités de loisirs, etc. Ils se retrouvent dans un établissement qui leur offre tout ce dont ils ont besoin pour vivre sereinement. Les EHPAD proposent l’ensemble des services qui permettent aux seniors de conserver leur vie sociale. Les seniors peuvent également opter pour le séjour en famille d’accueil de manière ponctuelle, permanente ou à la journée. La loi autorise trois personnes âgées maximum par famille, logées dans des chambres individuelles. Le couple ou la personne qui accueille les seniors doit posséder un agrément octroyé par le conseil départemental dont la validité est de 5 ans. Ce document oblige l’hôte à respecter la réglementation qui régit ce domaine comme la proposition d’un logement décent ou la mise en place de dispositifs pour personne âgée. Ce type d’hébergement permet de profiter d’une vie de famille. Il peut s’associer avec d’autres formes d’hébergement pour senior.

Des conseils pour bien choisir le logement idéal pour personne âgée

Plusieurs critères vous permettent de trouver l’hébergement adéquat pour votre proche âgé. Pensez à prendre en considération son degré de dépendance. Consultez la grille nationale d’évaluation AGGIR pour connaître cette mesure. L’emplacement du logement senior est aussi un facteur essentiel. L’idéal est d’opter pour une résidence se trouvant suffisamment près de votre domicile pour rendre visite régulièrement à votre proche âgé. Il faut que l’établissement choisi propose un environnement correspondant aux besoins de la personne âgée. Les services inclus et optionnels doivent être en accord avec ses exigences pour préserver sa vie sociale par exemple. L’autorisation des animaux de compagnies constitue également un critère important permettant de bien choisir un hébergement senior. En effet, certaines personnes n’ont aucune envie de se séparer de leur chien par exemple. De plus, le budget est l’élément clé qui influence le choix. Il existe des aides comme l’Aide sociale à l’hébergement (ASH) ou la Prestation de compensation du handicap (PCH) qui permettent d’alléger la facture. Les établissements privés sont particulièrement onéreux. La rente viagère permet entre autres de financer l’accès à un logement adapté aux seniors.