Découvrir et déguster le vin San Ku Kaï

San Ku Kaï est une série télévisée de science-fiction d’origine japonaise. La série comporte 27 épisodes de 25 minutes, réalisée en 1978 par Minoru Yamada. L’auteur s’est basé sur le concept original du mangaka Shotaro Ishinomori. Cette série fut la première série télévisée japonaise non animée diffusée dans les années 80 en France. Elle a également inspiré la série de vin qui porte le même nom.

Une boisson qui vient de l’espace

San Ku Kaï est une série dans le style de Star Wars, mais sans les effets spéciaux qui vont avec. À partir de septembre 1979, elle passe dans l’émission « Les moins de 20 ans et les autres » sur Antenne 2, à la suite du documentaire « Tam Tam ». À partir d’octobre 1980, elle bénéficie d’une rediffusion dans Récré A2, puis dans l’émission Graffi 6 sur M6 ainsi que sur mangas. Elle a séduit de nombreux enfants, mais également les plus grands. Sur vindicateur.fr, vous pouvez trouver les boissons alcoolisées qui s’inspirent de la série, notamment les vins qui portent le même nom. La boisson a été créée par Mai et Kenji Hodgson. C’est un apéritif vendu avec des pailles en vue de représenter l’explosion cosmique et pour que chaque buveur puisse également en savourer jusqu’à la dernière goutte. Créé en 2011, le vin San Ku Kaï : « La Grande pièce » en est un qui libère d’intenses arômes de terreau frais, gentiment poivré et parfumé, à déguster pendant les grandes cérémonies ou à la maison avec de la famille et des amis. C’est une boisson qui s’avère simple, mais qui réjouira les fans de la série de l’époque ou simplement les amateurs de vins.

La naissance du vin San Ku Kaï

Cet alcool a un goût légèrement poivré, mais tout de même intense et provoque des sensations ainsi que des enthousiasmes d’enfant. Il vous donne la sensation que vous avez ressentie quand vous étiez enfant lorsque vous receviez quelques perles ou une bille colorée. Les créateurs de ce vin sont Mai et Kenji Hodgson, deux vignerons d’origine japonaise. Qui de mieux pour créer des vins qui s’inspirent d’une série japonaise que les Japonais eux-mêmes ! Lorsque vous buvez leur grolleau, vous vous souviendrez de cette série que vous regardiez. Mai et Kenji se sont également inspirés des Cosmos 1999, X-Or et autres Spectreman pour créer cette boisson à la saveur particulière. De plus, dans la série japonaise, il y avait du scénario, du sens, du drame et de l’obscur. Il était donc évident que l’apéritif reflète tous ces aspects de San Ku Kaï. Mais il n’y a pas que les vignerons qui se sont inspirés de l’univers de la série. En effet, si vous regardez le générique de plus près et que vous êtes aussi un fan de Star Wars, vous remarquerez sans doute que quelques tenues présentes dans la saga ressemblent un peu à celles des héros de San Ku Kaï.

Une boisson qui rappelle des souvenirs

La chanson du générique français de San Ku Kaï a été écrite par Éric Charden avec des paroles composées avec Didier Barbelivien. Tous les amateurs de la série se souviennent, sans doute, de ces paroles qui ont marqué leur enfance : « San Ku Kaï, c’est la bataille, c’est la bataille… ». Il s’agit d’une série culte dans les années 80 et tout le monde l’adorait. Aujourd’hui, c’est le vin San Ku Kaï « La Grande Pièce » qui ravit les enfants de l’époque qui est devenu grand maintenant. Les Hodgson ont tout fait pour que leur boisson puisse plaire aux spiritueux, mais également à ceux sachant l’ingurgiter avec leurs yeux d’enfants. Et même si vous n’avez pas regardé la série dans ses débuts sur les écrans, il n’est pas encore trop tard pour découvrir son univers en commençant, pourquoi pas, par le vin de Mai et Kenji. Pour plus d’informations concernant cette boisson, suivez les nombreuses chroniques qui en parlent sur internet.

Petite entrée dans l’univers de San Ku Kaï

Si vous n’étiez pas téléspectateur à l’époque, il est préférable d’en connaître un peu plus sur l’univers de San Ku Kaï pour mieux déguster le vin après. La série met en scène des humains qui ont commencé à coloniser l’espace en l’an 70 du calendrier de l’espace. Plusieurs années après la colonisation, la Terre ne fut considérée que comme la troisième planète du Premier Système solaire. Les humains vivaient alors sur les planètes Sheita, Analis et Belda du quinzième système solaire se situant à 15 années-lumière de la Terre. L’histoire raconte comment Ayato, un jeune pilote sorti de l’école de navigation de Belda, et ses amis décidèrent d’entrer en résistance contre les Stressos, des colonisateurs qui ont tué la famille du jeune pilote. Ils furent aidés par une femme étrange nommée Eolia qui leur fait don du vaisseau « San Ku Kaï ». La série a été précédée par un film intitulé « Les évadés de l’espace ».