Comment réaliser l’isolation des murs intérieurs ?

isolation des murs

Publié le : 19 octobre 20237 mins de lecture

Vous avez une idée de rénovation ? Vous désirez faire des économies d’énergie ? Afin d’économiser de l’énergie et d’améliorer l’isolation phonique et thermique, complétez l’isolation murs intérieurs par un projet de rénovation.

Isoler les murs par l’intérieur : pourquoi ?

Avant 1974, les maisons françaises étaient majoritairement construites sans réglementation thermique. Par conséquent, s’ils n’ont jamais été rénovés, ils sont généralement mal isolés et très énergivores. En effet, la plupart des maisons d’avant 1974 ne sont pas isolées et n’ont pas de chauffage ou de climatisation accessible. En isolant votre maison, vous pouvez économiser de l’argent sur les frais de chauffage. De plus, vous pouvez améliorer le confort thermique de votre maison avec un minimum d’effort.

Lors de l’isolation mur intérieur, les experts utilisent souvent plusieurs techniques d’isolation différentes. Celles-ci incluent la sélection d’un matériau approprié pour chaque partie de la structure d’un bâtiment, comme le toit, le grenier, les murs et le sol, ainsi que le remplacement des fenêtres par des équivalents isolés. Jusqu’à 25 % des pertes de chaleur peuvent être atténuées en isolant ces quatre zones clés. Cependant, les professionnels doivent noter que les murs extérieurs peuvent également devenir des sources de chaleur s’ils sont en contact direct avec l’extérieur. En effet, le transfert de chaleur naturel entre l’air à l’intérieur et à l’extérieur de la maison se produit entre les deux atmosphères. Pendant les mois les plus froids, l’ajout d’isolant au mur extérieur aide à réduire les pertes de chaleur. En effet, les surfaces extérieures plus grandes ont une plus grande surface efficace pour perdre de la chaleur. En allant sur www.technitoit.com, vous aurez toutes les informations.

Afin d’isoler les murs périphériques d’une habitation, des matériaux d’isolation supplémentaires sont ajoutés aux murs verticaux extérieurs qui font face à l’extérieur ou à une pièce non chauffée. Cela augmente la barrière thermique et améliore l’efficacité énergétique. L’amélioration de l’isolation murs intérieurs ou ITI est aussi considérée comme un axe important de la rénovation énergétique. Cela est dû aux nombreux avantages qu’il ajoute aux maisons :

  • Pendant l’hiver, les gens utilisent moins d’énergie pour leurs systèmes de chauffage. C’est parce que leurs maisons sont plus étanches. De plus, les gens perdent moins de chaleur par les murs grâce à l’isolation des murs intérieurs.
  • En raison de la probabilité réduite de condensation, un faible entretien est obtenu grâce à un risque réduit de dommages aux fenêtres et aux décorations murales. Avec une ventilation et une isolation adéquates, cela peut même être bénéfique.
  • La laine minérale et la laine de roche offrent une isolation phonique supérieure aux bruits aériens grâce à leurs propriétés thermo-acoustiques. En effet, ils sont composés de minéraux aux propriétés acoustiques. Certaines laines biosourcées, telles que la laine de bois et la laine de chanvre, sont également d’excellents isolants acoustiques.

Isolation par l’intérieur : les différentes techniques

À l’intérieur du bâtiment, différentes méthodes sont utilisées pour isoler les murs. Celles-ci vont de la construction avec deux murs reliés par un couloir à l’application d’isolation dans une structure. Chaque méthode présente divers avantages et inconvénients.

Application directe de blocs ou panneaux

Les panneaux métalliques dits rigides ou semi-rigides peuvent être directement collés au mur intérieur à l’aide d’une colle ou de chevilles en bois. Ces panneaux offrent une efficacité thermique importante, car ils sont relativement inflexibles, les matériaux alternatifs incluent la ouate de cellulose, le polystyrène ou le polyuréthane. Ces panneaux peuvent être utilisés à la place des matériaux d’isolation conventionnels tels que la fibre de bois ou le feutre de laine.

Isolation projetée

Un autre moyen courant d’isoler un mur est le polyuréthane ou la ouate de cellulose. Alternativement, vous pouvez appliquer un revêtement isolant. Les couvertures en chaux-chanvre ajoutent un pouvoir isolant à la paroi froide en utilisant à la fois de la chaux-chanvre et des matériaux conventionnels. Une faible épaisseur ne fournit pas une efficacité thermique efficace et n’en a pas besoin si elle intègre également un isolant.

Contre-cloisons maçonnées

Une contre-cloison est souvent plus difficile à créer. Cela résout de nombreux problèmes avec votre mur intérieur, mais cela nécessite de construire un deuxième mur en parallèle à votre mur actuel. Des panneaux isolants doivent être placés entre deux cloisons pour que le sol puisse supporter le poids. Avant cette étape, il faut vérifier que les deux cloisons ont une épaisseur de paroi adéquate.

Les avantages d’isolation des murs par l’intérieur 

Les murs isolés offrent de nombreux avantages. Ceux-ci peuvent inclure des performances thermiques accrues et un confort accru. Ils réduisent également les factures d’énergie et augmentent la valeur d’une maison. Cependant, l’isolation murs intérieurs présente certains avantages indéniables, notamment l’amélioration de la santé, la conservation de l’énergie et l’augmentation de la valeur de la propriété.

ITI offre de nombreux avantages par rapport à l’isolation extérieure :

  • Moins d’argent est généralement dépensé pour les projets de construction.
  • Suppression de l’effet de condensation des surfaces froides.
  • Donner une esthétique plus agréable est la dissimulation des conduits électriques dans les cloisons.
  • La laine de verre, la laine de roche, la fibre de bois, la laine de chanvre et le PSE élastique offrent une meilleure isolation acoustique s’ils ont des performances thermo-acoustiques.

Isolant intérieur : quel matériau utiliser ? 

Afin d’isoler vos murs intérieurs, vous pouvez utiliser des rouleaux de matériaux semi-poreux ou des panneaux isolants.

  • Les isolants minéraux comme le verre ou la laine de roche ont un bon rapport qualité/prix.
  • Le polystyrène expansé ou le polyuréthane sont de bonnes alternatives synthétiques aux isolants naturels comme la laine. Ils sont également plus respectueux de l’environnement et adaptés aux usages extérieurs.
  • Des matériaux comme la fibre de bois, la laine de chanvre ou la laine de coton offrent une excellente isolation avec un effet de déphasage rapide. Ils sont pareillement un peu plus chers que les autres isolants naturels.

Plan du site