Comment fonctionne une cigarette électronique ?

La cigarette électronique peut être utilisée comme un dispositif de sevrage tabagique. La vaporette permet de réduire les risques pour la santé de l’utilisateur et celles de son entourage. Moins nocive que le tabac, découvrez dans ce guide le fonctionnement d’une e-cig. Apprenez en détail le fonctionnement d’une e-cigarette. Et en bonus, découvrez la meilleure cigarette électronique.

Principes de base d’une e-cigarette

Le tout premier prototype de vaporette date de 1903. À l’époque, l’inhalateur tubulaire générait de la vapeur blanche grâce à certaines substances chimiques. Le dispositif de vape moderne se présente comme un substitut à la cigarette classique. En effet, la vapote est destiné aux fumeurs qui veulent arrêter leurs consommations de tabac en conservant la gestuelle de fumer.

Selon les études, la vapeur inhalée est 95 % moins dangereuse pour la santé qu’une cigarette traditionnelle. Le principe fondamental de la cigarette électronique est de transformer les substances aromatiques en une vapeur adaptée à vos goûts et vos préférences. La vapoteuse contient une batterie intégrée ou une batterie composée d’un ou plusieurs accumulateurs. Pour produire de la vapeur, il faudra appuyer sur le bouton switch.

Cette action active une énergie électrique produite par la batterie pour faire fonctionner le clearomiseur. Le courant électrique chauffe la résistance située à l’intérieur du clearomiseur. Cela a pour effet de faire chauffer le liquide contenu dans le réservoir et de le vaporiser. Cette vapeur remonte par la cheminée et atteint le drip tip. Il ne vous reste plus qu’à porter l’embout de votre cigarette électronique à vos lèvres puis d’inhaler. Vous êtes intéressés par l’univers de la vape ? Consultez le catalogue d’un e-shop pour acheter la meilleure cigarette électronique et plusieurs accessoires pour un meilleur confort de vape.

Description d’une e-cig format box

La box mod est un dispositif pouvant se décliner en modèle électronique ou mécanique. On distingue un mod jetable composé d’une batterie intégrée ou une box conçue avec un ou plusieurs accumulateurs. Ce dernier présente un avantage majeur aux vapoteurs. Celui de continuer à vapoter en remplaçant un accumulateur vide par un accu chargé. La box électronique ou mécanique se décline en plusieurs designs. Ces vapoteuses sont dotées de plusieurs systèmes de sécurités qui garantissent une expérience de vape optimale.

Lorsque vous achetez ce dispositif de vape, vous avez le choix entre un modèle haut de gamme disposant d’une finition plus aboutie, une variante tubulaire à la silhouette élancée ou une cigarette électronique rectangulaire. Il s’agit du mod box le plus répandu. L’avantage d’un mod électronique est que l’appareil est doté d’une puce qui améliore le confort d’utilisation et garantit une meilleure sécurité.

Cette box dispose de plusieurs fonctionnalités : contrôle de température, curve, bypass… Ces modes de fonctionnement vous aident à personnaliser votre expérience de vape. Vous pourrez ainsi trouver votre style. Concernant le mod mécanique, il est dédié aux utilisateurs expérimentés qui maîtrisent la loi d’ohm.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique format pod ?

Contrairement aux autres types de cigarettes électroniques toujours plus grosses, plus puissantes et plus fortes, les fabricants de pods se focalisent sur des modèles aux designs plus sobres. Sa particularité se résume à une taille réduite, la présence d’accus irremplaçables, une autonomie inférieure à 1000 mah.

La capacité à modifier la puissance et l’intensité de la production de vape des pods sont limitées. Malgré ces quelques lacunes, les kits pods sont des équipements élaborés qui procurent aux vapoteurs des performances identiques aux autres modèles de cigarette électronique. Bien que les modèles récents soient composés d’une minuscule batterie possédant une autonomie généralement réduite, les appareils dernier cri sont de plus en plus endurants.

La principale innovation du pod réside dans la présence d’une cartouche miniature qui se clipse sur la batterie. Il dispose d’une résistance qui vaporise le liquide stocké par le coton. Ce type de cigarette électronique convient aux débutants qui recherchent un appareil discret, facile à utiliser et pratique. Il s’adresse aussi aux vapoteurs expérimentés lassés par les tailles imposantes des batteries de certaines gammes d’e-cigarettes.

Le principe du clearomiseur et de la résistance

Le clearomiseur est indispensable pour le fonctionnement d’une vapoteuse. Ce système à base de résistance, d’un réservoir et d’une cheminée possède une contenance plus ou moins grande. Lorsqu’il est associé à une batterie, on le nomme parfois box ou mod. Au-dessus du clearomiseur se trouve le top cap. En dessous est situé le réservoir conçu en verre pyrex ou en ultem.

La résistance représente la pièce centrale d’un clearomiseur. Cet élément contenu dans le réservoir vaporise le liquide en le chauffant. La résistance est logée dans la chambre d’atomisation. Ce dispositif constructible conçu en acier inoxydable ou en kanthal renferme une bande de coton destiné à retenir l’e-liquide.

Avant de commencer votre séance de vape, vous devez remplir le réservoir du clearomiseur. En plus d’énergie et du liquide, le client a également besoin d’air pour fonctionner. C’est pour cette raison que les fabricants ont prévu une arrivée d’air (airflow) située généralement en bas ou en haut du réservoir.

Qu’est-ce qu’un atomiseur constructible (tank) ?

La particularité d’un atomiseur constructible est qu’il s’agit d’un clearomiseur qui vous permet de concevoir vos propres résistances. Le principal avantage du RTA (Rebuildable Tank Atomizer) est qu’il vous permet de gérer la densité de la vape ainsi que sa qualité. La composition d’un tank est identique à celle d’un clearomiseur : cheminée, chambre d’atomisation, airflow, drip tip et pin.

La différence est qu’au lieu d’avoir une résistance préfabriquée vissée sur la base du clearomiseur, l’atomiseur constructible est équipé d’un plateau de montage. Le plateau sert à fixer la résistance que vous aurez préalablement créée. Utiliser les outils adéquats pour placer délicatement le coton qui servira à vaporiser le liquide. Le RTA est une pièce qui s’harmonise davantage pour les mods mécaniques.

Quels sont les principaux avantages du dripper ?

Le Rebuidable Dripper Atomizer ou RDA est un modèle d’atomiseur constructible qui offre la possibilité de fabriquer votre propre résistance en utilisant certains consommables. Contrairement au RTA, le RDA ne contient pas de réservoirs de liquide. À défaut de réservoir, le dripper contient une cuve qui oblige le vapoteur expérimenté d’imbiber régulièrement le coton avec du liquide pour éviter le dry-hit.

En optant pour ce système de vape, vous bénéficiez d’une meilleure restitution des saveurs. Les drippers raviront les amateurs de clouds qui rêvent de produire d’énormes nuages de vapeur. Cet atomiseur permet aussi de changer fréquemment de saveurs sans être gêné par les goûts résiduels. Avec autant davantage, cet équipement est considéré par de nombreux vapoteurs avertis comme étant la meilleure cigarette électronique.