Comment fonctionne les vermifuges pour chiens ?

Les vers sont des problèmes très courants chez les animaux de compagnie qui obligent les propriétaires à garder un contrôle constant sur les vermifuges. Les vermifuges sont des remèdes destinés à lutter contre les vers. Sa posologie et son administration varient en fonction de son type et de son objectif. Avant de soigner votre animal avec un vermifuge, il est très important que vous consultiez votre vétérinaire. Ce professionnel sera en mesure d’identifier le meilleur médicament et la meilleure solution pour chaque cas.

Symptômes des vers chez un chien

Les chiens portent généralement deux groupes de vers : les vers ronds et les vers plats. Certains d’entre eux sont transférés aux chiots directement à travers le placenta, puis également à partir du lait maternel. Il est donc particulièrement important de penser à choisir un vermifuge chiot dès le début. Le vermifuge de votre chien doit être effectué régulièrement, mais il vaut la peine d’observer votre animal et de rester vigilant. Les symptômes des parasites chez un animal dépendent de leur type. Ils peuvent être asymptomatiques pendant une longue période et détruire silencieusement l’organisme de l’animal. Les symptômes les plus courants chez un chien sont : apathie, flatulences, vomissements, nausées, toux, essoufflement, détérioration de l’apparence du pelage (chute, terne), diminution de l’immunité et du poids, diminution de la croissance. Un symptôme caractéristique est la démangeaison. Il peut également y avoir des changements cutanés. Il arrive également que des fragments de parasites ou même des individus entiers puissent être vus dans les selles de l’animal. Pour savoir comment choisir un vermifuge chien, cliquez ici.

Vermifuger un chien : quelles sont les options ?

Le vermifuge chien peut être effectué avec plusieurs préparations, dont la composition principale est généralement basée sur plusieurs substances actives. Il s’agit d’augmenter l’efficacité et les effets plus holistiques du médicament. En plus de la composition elle-même, les remèdes contre les vers pour chiens sont disponibles sous plusieurs formes : suspensions, comprimés, gouttes à appliquer sur la peau ou pâte spéciale à usage oral. Le choix de la méthode et de la forme du médicament dépend généralement du type de parasites et de l’âge du chien. La dose de la préparation choisie est généralement donnée après avoir déterminé le poids corporel du chien. Il existe également des préparations à double action qui, en plus d’éliminer les parasites de l’intérieur du corps, empêchent également le développement de ceux qui sont directement sur la peau du chien. Les puces sont, malheureusement, un vecteur particulièrement important du ténia. Ils peuvent le transférer d’un hôte à un autre. La prévention des puces est donc une mesure supplémentaire pour prévenir le risque d’infestation parasitaire.

Vermifuger le chien : à quelle fréquence ?

Les vers dans le corps sont des parasites, ce qui signifie que si les vers se portent bien, l’animal sera affecté. Il perd des nutriments, comme le révèlent les carences en vitamines et minéraux. La croissance et le développement peuvent être retardés (en particulier les chiots). Les parasites sécrètent également des toxines nocives qui empoisonnent le corps de l’animal. Cela se traduit par des maladies fréquentes, des affections désagréables des systèmes digestifs et nerveux, ainsi que des allergies. Le chien doit être vermifugé de manière prophylactique une fois tous les six mois. Le premier vermifuge est effectué entre la 3ème et 4ème semaine de vie du chien. Les préparations antiparasitaires sont disponibles sous diverses formes, y compris comprimés ou suspension à large spectre. Les préparations pour spot-on appliquées directement sur la peau de l’animal sont pratiques à utiliser. Certains propriétaires choisissent de ne pas vermifuger leurs chiens et d’effectuer à la place un examen prophylactique des excréments de leur animal fréquemment. S’il révèle des parasites, le vermifuge chien approprié est administré.