Comment devenir plombier professionnel ?

C’est un fait, les gens auront toujours besoin des services de plomberie. La compétitivité et une préparation précoce sont les clés pour réussir dans ce métier. Le métier de plombier ne se résume pas à avoir les outils nécessaires pour réparer les robinets qui fuient et installer des toilettes. Il nécessite une expertise technique et une formation, une sensibilité aux besoins des clients et une possibilité d’offrir un bon service client. Quelques étapes et exigences de base sont requises pour devenir plombier professionnel.

Les qualifications requises 

Venez-vous d’acquérir votre Brevet d’études et aspirer à devenir plombier professionnel ? Êtes-vous lycéen et envisagez-vous de vous tourner vers le métier de plombier ? Il vous faut obtenir soit le CAP d’installateur sanitaire ou le CAP d’installateur thermique. Ce diplôme est obtenu suite à une formation de 2 ans en apprentissage. Deux moyens s’offrent à vous : vous inscrire à un lycée professionnel ou effectuer une alternance entre école et employeur. Si vous souhaitez poursuivre vos études par la suite, plusieurs choix s’offrent à vous. Vous pouvez vous former pour le BTS Fluides énergie environnements option génie sanitaire et thermique ou pour le brevet professionnel équipement sanitaire climatique. En outre, il existe des formations complémentaires à l’instar de MC zinguerie. Ces qualifications vous avantageront dans le monde professionnel et agrandissent le panel de vos services.

Envisagez-vous une reconversion professionnelle et vous lancez dans le métier de plombier ? Être titulaire de diplôme n’est pas une exigence pour exercer en tant que plombier professionnel. Néanmoins, vous êtes dans l’obligation de suivre des formations et obtenir le certificat qui atteste de vos capacités en tant qu’installateur en thermique et sanitaire. Les formations accélérées existent toutefois si vous désirez passer les diplômes. Elles durent 1 an.

Être titulaire de la mention « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement) offre un grand avantage pour obtenir des clients. Les particuliers qui souhaitent bénéficier d’une aide financière du gouvernement en cas de besoin d’interventions d’un plombier chauffagiste font obligatoirement appel aux entreprises de plomberie RGE. 

Les compétences requises et recommandées

Les compétences de base figurent forcément dans le programme de formation plomberie. Il s’agit, en premier lieu, du façonnage des matériaux, de la soudure et de l’assemblage. Une bonne connaissance des réseaux de distribution d’eau et de gaz et leurs installations conformes aux règles de sécurité sont également primordiales.

La plomberie englobe plusieurs services possibles : la conception de la salle de bain, l’aménagement du réseau de gaz, la pose de gouttières en zinc, installation d’une chaudière, etc. Le secteur de la plomberie est un secteur concurrentiel. Il est de ce fait, recommandé d’avoir plusieurs cordes à votre arc (maîtrise des fluides thermiques, de la zinguerie, des installations sanitaires, …) pour attirer les clients en vous démarquant par votre expertise.

Quelles qualités possède un plombier professionnel ?

Avoir une excellente condition physique est essentiel pour exercer la profession de plombier. En effet, ce corps de métier conduit à la manipulation des matériaux lourds et à des positions inconfortables. La force physique, la souplesse et une bonne acuité sont extrêmement importantes.

En outre, s’adapter aux besoins, demandes et exigences de vos clients est vivement recommandé pour entretenir leur fidélité et une bonne réputation. Ainsi, être flexible, car les chantiers diffèrent les uns des autres et bien vous organiser est nécessaire lors de vos interventions. La communication et le relationnel avec vos clients sont également indispensables. Ayez le sens de l’esthétique et offrez des aménagements visuellement agréables. Ils séduiront vos clients et vous pouvez les photographier pour les présenter à vos futurs clients et montrer vos qualifications. Assurez-vous de leur satisfaction et trouvez, si possible, une solution à l’amiable en cas de litige.

 Optimisez l’évolution de votre carrière de plombier

 La prochaine et dernière étape de votre cheminement de carrière en tant que plombier professionnel est de devenir un maître plombier. Pour cela, il vous faut accomplir une formation plomberie continue et bénéficier d’une éducation et d’une expérience sur le terrain. Vous pouvez également obtenir une certification supplémentaire en obtenant et en suivant une formation dans des domaines tels que les tests d’inspection et la formation en efficacité énergétique. Bien que cela ne soit pas obligatoire, ces certifications peuvent être bénéfiques, car elles vous donnent un avantage concurrentiel sur le marché de la plomberie.

Peu de possibilités d’évolution de carrière s’offrent à un plombier salarié et en CDI. Devenir responsable d’une équipe d’ouvriers sur les chantiers importants ou plombier zingueur, être amené à superviser et encadrer les travaux sont des éventualités. C’est pourquoi beaucoup deviennent plombiers indépendants après quelques années d’exercice. C’est aussi un moyen sûr pour vous assurer de ne pas vous retrouver au chômage au cas où l’entreprise dans laquelle vous exercez fait faillite.

Être embauché par un artisan plombier ou par une entreprise de travaux générale est également une option intéressante. Vous hissez au titre de technicien de chantier en plomberie voire, de maître de chantier dépendent uniquement de vos qualifications et de vos exploits.