Comment améliorer la gestion de la chaîne logistique ?

chaîne logistique

Publié le : 08 décembre 20224 mins de lecture

La chaîne d’approvisionnement ou supply chain comprend généralement plusieurs maillons tels que la production, le transport et la livraison des produits. De nombreux acteurs sont impliqués afin d’assurer la continuité des tâches du département logistique de l’entreprise. L’amélioration de cette chaîne logistique est nécessaire avec la multiplication des acteurs et la mondialisation. L’objectif est de minimiser les coûts et les délais de transport. Alors, comment procéder pour améliorer la gestion de la chaîne logistique d’une entreprise ? Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

S’équiper des bons outils !

En matière d’approvisionnement, comme dans les autres activités d’une entreprise, les prévisions, la diffusion d’informations et l’automatisation du travail permettent d’optimiser les performances. Pour une supply chain management optimale, la mise en place d’un système d’information sur les performances et l’utilisation d’une solution logicielle sont indispensables. Il est fortement recommandé d’exploiter les possibilités offertes par les technologies pour gagner en compétitivité et minimiser les coûts. Avec le bon logiciel, l’entreprise a accès aux données relatives aux ventes et aux achats. Elle peut également faire des prévisions pour améliorer son activité. Grâce à l’utilisation d’une solution logicielle, elle pourra prendre les bonnes décisions pour éviter les surstocks et les ruptures de stock. Certaines informations importantes sont également partagées avec les fournisseurs, notamment dans le cadre d’une gestion logistique partagée. 

Utiliser des indicateurs de performance !

Afin de pouvoir améliorer la supply chain management, il est nécessaire de déterminer les différents maillons et éléments qui peuvent faire l’objet d’une optimisation. Une étude de la performance de la chaîne logistique est donc nécessaire. Pour mesurer la performance de la chaîne logistique, la meilleure solution est d’utiliser des indicateurs de performance. L’idée est d’économiser de l’argent et du temps. Un KPI permet à l’entreprise de confirmer les décisions prises par les techniciens ou au contraire d’identifier les problèmes à venir ou présents. Les indicateurs de performance sont généralement regroupés en quelques catégories. Il s’agit des KPI d’équilibrage, des KPI d’alerte et des KPI d’anticipation. Avant de choisir les indicateurs de performance les plus appropriés et les plus cohérents, il est recommandé de prendre en compte les besoins réels de l’entreprise en termes de visibilité. 

Autres conseils pour optimiser la gestion de la chaîne d’approvisionnement !

Au-delà de l’utilisation d’indicateurs de performance et de solutions logicielles adaptées, d’autres actions peuvent être mises en œuvre pour améliorer la supply chain management. Par exemple, l’organisation des lieux de stockage. Celle-ci doit se faire en fonction du nombre et de la nature des marchandises. Il est aussi nécessaire de sélectionner les produits stockés dans l’entrepôt en fonction de leurs spécificités. Le but de cette action est de simplifier la planification de l’expédition des marchandises. La supply chain management repose sur le regroupement de marchandises nécessitant le même processus de préparation et de conditionnement. Ces actions sont normalement appliquées dans les zones de stockage de l’entreprise. Elles servent à rationaliser et à améliorer la chaîne d’approvisionnement par une gestion optimale des stocks. 

Plan du site