Comment améliorer et augmenter les taux de testostérone ?

La testostérone est l’hormone de la virilité par excellence. Les adeptes des salles de sport et du fitness l’utilisent régulièrement pour augmenter leur masse musculaire. Pourtant, elle joue également d’autres rôles dans l’organisme, et sa déficience provoque de nombreux troubles. Alors comment fonctionne la testostérone ? Comment faire pour augmenter son taux ? Réponses.

Comment fonctionne la testostérone ?

Le premier rôle attribué à la testostérone est son action sur la sexualité. On l’identifie à l’hormone sexuelle masculine car elle contribue principalement à l’augmentation de sa libido. Elle est produite par l’organisme humain dès son plus jeune âge. Présente chez le fœtus, elle est produite pendant la vie néonatale et détermine la masculinité du futur bébé. À sa naissance, elle est produite pendant les six premiers mois de l’enfant de sexe masculin. On appelle cette période, la mini-puberté. Sa production reprend à la puberté où elle joue un rôle prépondérant dans l’apparition des caractères masculinisants spécifiques de l’adolescent. Elle est responsable de l’apparition des poils, du développement musculaire et de l’appareil génital, de la tonalité de la voix, de la maturation des spermatozoïdes, etc. Par ailleurs, chez la femme, cette hormone androgyne est produite en plus petite quantité et impacte également sur le désir sexuel. Certains aliments que nous consommons quotidiennement favorisent la production de testostérone naturelle notamment ceux qui sont riches en protéines, en acides gras et qui sont par contre faible en glucide.

Comment augmenter le niveau de testostérone ?

Le manque de testostérone impacte beaucoup sur la santé, le développement et le bien-être de l’homme et de la femme. Il se caractérise par la fatigue, le trouble de la libido, la perte de la masse musculaire, etc. C’est pour cette raison qu’il est très important d’augmenter son taux en cas de baisse ou d’en améliorer la qualité lorsque le corps n’arrive pas à en produire suffisamment. Les méthodes pour augmenter cette hormone de la virilité sont nombreuses. Certaines sont parfois utilisées de manière excessive notamment le complément alimentaire testostérone présent sous forme de gélules, de liquide ou de poudre disponible et en libre accès sur le marché. Ce complément testostérone est utilisé par les sportifs de haut niveau pour améliorer leur testostérone musculation.

Dans certains troubles d’ordre sexuel, causés par un faible taux de testostérone, une thérapie de remplacement est préconisée par le médecin. Elle se fait par voie cutanée à l’aide de gel, de patch, ou par injection directe de l’hormone. Ces traitements présentent quelques effets secondaires, c’est pour cette raison que le suivi médical est très important. Dans les cas les moins sévères par contre, les médecins proposent plutôt les méthodes naturelles pour booster le taux de testostérone achat.

Quelques astuces pour augmenter la testostérone naturellement

Outre les méthodes thérapeutiques, il est également possible d’augmenter son taux de testostérone par des méthodes naturelles. Un mode de vie sain est la première source de testostérone naturelle. Pour cela, le sommeil, le sport ainsi qu’une bonne alimentation sont les premiers points à favoriser. Par ailleurs, certains aliments constituent une source naturelle de testostérone, à l’exemple de l’œuf, du poisson ou des légumes (brocolis, choux, cressons, etc.). De même, certaines plantes et graines à vertus thérapeutiques ont également des impacts positifs sur l’augmentation du niveau de cette hormone masculine. Il s’agit par exemple du fenugrec reconnu pour son rôle sur le développement des muscles. C’est également le cas pour le ginseng, source de testostérone naturelle plantes, destiné à favoriser les fonctions physiologiques et reconnu depuis longtemps comme un booster testostérone naturel. Cette racine agit principalement sur le tissu gonadique et le système nerveux essentiel dans la construction des muscles. In fine, il est également important de limiter l’alcool qui diminue le niveau de testostérone et en freine sa production par l’organisme.