post-title Achat de plantes d’intérieur : quels sont les conditions nécessaires pour la cultiver ? 2020-12-11 15:07:17 yes no Posted by

Achat de plantes d’intérieur : quels sont les conditions nécessaires pour la cultiver ?

Achat de plantes d’intérieur : quels sont les conditions nécessaires pour la cultiver ?

Entretenir des plantes d’intérieures n’est pas de tout repos. Les propriétaires les utilisent comme éléments de décorations pour égayer les pièces. C’est une tâche fastidieuse qui nécessite du temps et beaucoup d’attention. D’ailleurs, il existe des méthodes spécifiques pour réussir leur culture : rempotage, arrosage, luministe, etc. Il est aisé de commander une belle plante d’intérieur, mais encore faut-il en prendre soin. Il faut en prendre soin quotidienne et veiller à leur épanouissement. Pour cela, tout le monde n’a pas la main verte, mais il est possible de s’améliorer et de conserver ses plantes d’intérieur à long terme.

Choisir avec soin son terreau

En achetant des plantes d’intérieurs, il ne faut dénigrer le choix du terreau adéquat. Il va accueillir la plante et le prodiguer les substances nécessaires à son bon développement. Il existe différents types de terreau que l’on retrouve dans des points de vente spécialisés. Les terreaux universels constituent la référence en matière de terreau. Les fleuristes la recommandent très souvent. Malgré son appellation, il ne convient pas forcément à n’importe quelles plantes d’intérieurs. Il s’agit simplement d’une gamme d’entrées que tout le monde achète sans réellement connaître.

Hormis cette première gamme standard, on distingue également le terreau horticole. Ce dernier n’est pas drastiquement différent de la version classique. La seule vraie différence est intrinsèque, c’est-à-dire au niveau de sa composition. On y retrouve ici un mélange d’engrais et d’amendements classiques. On le choisit généralement pour les plantes vertes de pleine terre. À une gamme au-dessus, on trouve le terreau pour plante de terre de bruyère. Il faut savoir que ce terrain possède un pH acide. Autrement dit, les plates d’origines tropicales y trouvent leur aise. Commandez en ligne les plantes que vous recherchez et cliquez ici.

Fréquence et techniques d’arrosage

La plupart du temps, les gens n’ont aucune idée de la manière ou de la fréquence à laquelle il faut arroser ses plantes. Sans compétences ni acquis théoriques, ils y vont au hasard et les plantes ne font pas long feu. Pourtant, il n’existe pas de réponse universelle à cette problématique. La fréquence d’arrosage est très relative et dépend de critères spécifiques : taille de la plante, climat, emplacement, contenance du pot, terreau, etc. En somme, il existe de nombreux facteurs à prendre en considération sous peine de condamner la plante.

La carence en eau est moins fatale que l’excès en eau. Ainsi, dans le doute, on attend que le terreau soit sec. À l’intérieur de pièces chauffées, les plantes d’intérieurs sont souvent sujettes à la déshydratation. En ce sens, on pensera à les réhydrater et notamment asperger légèrement les feuillages. L’une des techniques d’arrosage les plus connues reste l’immersion complète. On trempe le pot dans un seau d’eau, on attend 10 minutes et on le repose quelques instants au-dessus de l’évier. On attendra quelques jours avant d’arroser normalement le pot.

Réalisation du rempotage et le choix des engrais

Le rempotage est une étape redoutée par tous les cultivateurs en herbe. Bien que cela semble insensé, il est vivement conseillé de rempoter ses plantes à l’achat. Chez les fournisseurs, les plantes sont placées dans des substrats très riches en tourbe. De ce fait, elles absorbent beaucoup d’eau et les engrais disséminés par les fournisseurs. En quelque temps, les végétaux finissent par trépasser. Il serait également idéal de réaliser le rempotage au moment où le développement de la plante commence à stagner. Les experts préconisent de rempoter en début de saison.

Régulièrement arrosés, les terreaux finissent par être lessivés. C’est donc tout l’intérêt d’utiliser de bons engrais. Ils renforcent les apports en nutriment pour assurer l’épanouissement des plantes d’intérieurs. Pour se simplifier la tâche, on utilise communément les engrais liquides. Bien que très facile à entreprendre, le prix laisse parfois perplexe. Quant aux engrais à diluer, elle est certes plus complexe à utiliser en raison du dosage, mais cette méthode est moins onéreuse.

Points de vente de plantes d’intérieur

Pour se procurer des plantes vertes d’intérieurs, il faut se rendre dans des points de vente spécialisés. Lorsqu’il s’agit d’achat de plante d’intérieur, les gens se rendent souvent chez des pépiniéristes. Ce sont les fournisseurs le plus fiables que l’on puisse trouver. À antipode des producteurs industriels, le pépiniériste se spécialise en des spécimens particuliers : hibiscus, bégonias, ficus robusta, etc. Le choix est certes limité, mais les plantes sont mieux entretenues.

Auparavant délaissés, les jardineries commencent à gagner du terrain. Ce sont maintenant des fournisseurs de plantes très dynamiques. On y retrouve des prix très intéressants et le choix de spécimens de végétale y est très large. Avec de la chance, vous y découvrirez la perle rare. Quant aux cultures industrielles, elles ne sont pas toutes à bannir, car il suffit de les réadapter à un environnement plus riche pour leur plein épanouissement. Les fleuristes restent toujours des options à envisager. Le choix y est toutefois plus restreint par rapport à d’autres. Dans le doute, préférez les points de vente en ligne.