Connus par leurs chefs d’œuvres, ces célèbres artistes peintres, nous allons voir ici quelques détails sur leur vie d’artistes. Parmi les plus connus, il y a Léonard de Vinci, Pablo Picasso ou d’autres : Salvador Dali ou encore Gustav Klimt ; ils ont su subjuguer par l’originalité de leurs tableaux.

Léonard de Vinci

Léonard de Vinci, est l’un des plus grands artistes de la Renaissance italienne. Il était peintre, sculpteur, ingénieur, architecte. Toute son originalité était faite, de l’intime pénétration des facultés d’analyse et de synthèse que les individus le plus souvent se partagent. Léonard de Vinci est né en Italie en 1452 à Vinci, et il est mort en France au château de Cloux, près d’Amboise, en 1519. Il entra dans l’atelier d’Andrea Verrocchio (1470) pour apprendre la peinture et la sculpture. Il fut persuadé de bonne heure de la nécessité de subordonner l’imagination même à l’observation de la nature.

Pablo Picasso

Pablo Picasso était un artiste espagnol né à Malaga le 25 octobre 1881, mort le 8 avril 1973 à Mougins. Il est principalement connu pour ses peintures, et est l’un des artistes majeurs du XXe siècle. Son nom complet était Pablo Diego Jose Francisco de Paula Juan Nepomuceno Crispin Crispiniano de la Sentissima Trinidad Ruiz Picasso. Picasso a commencé la peinture dès son plus jeune âge et réalise ses premiers tableaux dès huit ans. En 1896, il entre à l’école des Beaux Arts de Barcelone. À la suite du bombardement à Guernica pendant la guerre civile espagnole (1937), Picasso réalise l’une de ses œuvres les plus célèbres, appelée aussi Guernica, qui symbolise toute l’horreur de la guerre et la colère ressentie par Picasso à la mort de nombreuses victimes innocentes.

D’autres artistes peintres célèbres

Salvador Dali, peintre prolifique doté d’un grand sens de la mise en scène et capable d’assurer lui-même sa promotion, était un personnage follement excentrique. Il qualifiait ses tableaux surréalistes de « photographies du subconscient peintes à la main ». La Persistance de la mémoire (1931) est l’occasion de pénétrer à l’intérieur d’une imagination parmi les plus fertiles du XXe siècle.
Le peintre, Gustav Klimt, a su subjuguer par son tableau, Le Baiser, avec ses volutes dorées, ses motifs géométriques du couple (rectangles pour l’homme, cercles pour la femme) et la tendresse qui se dégage des mains enlacées. Il illustre le thème de l’étreinte amoureuse, où l’homme et la femme ne forment plus qu’un.