Que visiter à Paris ? Les incontournables à Paris ne manquent pas, 2 185 monuments et 206 musées, un patrimoine exceptionnel. Pendant votre tourisme à Paris, voici quelques sites touristiques à visiter tels que la tour Eiffel, Notre Dame, les Champs-Elysées, le Louvre, le musée d’Orsay ou le Palais Garnier.

Les quelques incontournables à Paris

Que visiter à Paris ? Pour commencer le tourisme à Paris : surplomber la ville du sommet, du haut de la tour Eiffel, admirer Notre-Dame, ou dominer la plus haute colline de Paris depuis la basilique du Sacré Cœur. Non loin de Notre-Dame, il y a la Sainte Chapelle et ses remarquables vitraux. Près des Champs-Elysées, le Grand Palais, immense vaisseau de verre et de pierre, abrite des expositions prestigieuses, et le parc Rives de Seine, pour une balade sereine, tout le long de la Seine. L’Arc de Triomphe construit par Napoléon, offre une vue panoramique époustouflante sur la ville. Au centre de Paris, le Louvre, ancienne résidence royale transformée en musée sous la Révolution, est le musée le plus fréquenté au monde. Le musée d’Orsay concentre la plus grande collection de peintures impressionnistes et post -impressionnistes. Ne pas oubliez de visiter le Palais Garnier, avec sa façade richement décorée et son plafond peint par Marc Chagall, et pour terminer, un détour par le cimetière du Père Lachaise.

Vers une fréquentation touristique record à Paris en 2017

Le Grand Paris devrait enregistrer sur l’année plus de 23 millions d’arrivées hôtelières. Soit une hausse de 10 à 12 % par rapport à 2016. On savait déjà que Paris, longtemps pénalisé par l’impact des attentats de 2015 et la menace terroriste persistante, avait connu en 2017 une nette embellie touristique. En réalité, la capitale et sa banlieue ont même bénéficié cette année d’un dynamisme sans pareil.

Vers un bon millésime – 2018

Les visiteurs français comme étrangers ont effectué leur retour. Le tourisme d’affaires et le tourisme international, sont les deux moteurs de la croissance. Il existe encore des marges de progression du côté du tourisme de loisirs, les nuitées hôtelières de la clientèle loisir n’ayant pas encore retrouvé leur niveau d’avant les attaques terroristes. Il faut cependant prendre en compte, la forte progression parallèle des nuitées en meublés de tourisme, dont le succès est évident, dans la capitale. Autant d’éléments qui laissent augurer un bon millésime en 2018 ; avec peut-être un nouveau record en perspective.